Visual FoxPro est un langage permissif, c'est sûrement le principal reproche qu'on puisse lui faire, même si on peut apprécier, parfois, ces facilités et cette souplesse.
Ainsi on peut déclarer à n'importe quel endroit du code une variable d'un nom et d'un type quelconque, et affecter une valeur d'un autre type, plus tard dans le code.
Ces pratiques, ne sont, bien sur, pas recommandables, elles peuvent produire des effets catastrophiques, entraînant des erreurs mal maîtrisées. La rigueur dans l'écriture du code doit donc être l'un des leitmotivs du développeur Visual FoxPro. Quelques bonnes habitudes doivent permettre au programmeur débutant d'éviter ces ecueils. Donnez à vos objets et à vos variables des noms les identifiant clairement. Concernant les variables, adoptez la convention suivante: Prefixez l'étendue et le type de données: Pour l'étendue :
l Locales - p Privées (par défaut) - g Publiques (Globales) - t Paramètres Pour le Type :
a - Tableau c - Caractère y - Monétaires d - Date t - DateHeure (Time) b - Double f - Flottant l - Logique n - Numérique o - Objet u - Inconnu

Ainsi, une variable locale de type caractére sera nommée par exemple lcChaine, et à la lecture du code, on s'attendra à ce que son contenu soit effectivement une chaîne de caractères de portée locale.

Vous trouverez ici une liste pour les types de données de VFP9

Et ce tableau suggère une convention pour les objets de VFP9

Le fait de préfixer suivant ces convention, ne présagera pas de la réalité du contenu de la variable, mais rendra le code plus lisible, et vous guidera dans la recherche d'erreurs éventuelles.

J'explorerai dans un prochain billet la portée des variables. Les remarques et les notes à cet égard sont les bienvenues. Richard